Se connecter

Alpalaine

Association d'éleveurs d'alpagas pour la promotion et la transformation de la laine - Association loi de 1901

Alpalaine │ AlpaNews │ Annonces │ Annuaire │ Contacts │ Liens │ Mentions légales

English

La laine

La fibre d'alpaga est réputée pour sa finesse (diamètre de 15 à 30 microns), sa chaleur et sa résistance.

Les couleurs, allant du blanc au noir en passant par tous les tons de gris et de marron, offrent une palette naturelle de près de vingt teintes différentes. En élevage lainier, il est usuel de privilégier la couleur blanche qui permet d'envisager des teintures.

laine Au niveau microscopique, la structure du brin de laine présente des crochets qui s'agrippent entre eux et permettent de donner un fil. Les crochets de la fibre d'alpaga sont très peu prononcés ce qui contribue à sa douceur mais impose souvent d'y mêler un faible pourcentage d'une autre laine bien crochetée pour obtenir un fil de bonne tenue.
La fibre d'alapaga est non médullaire (sans canal médullaire, comme le mouton), ceci est une caractéristique essentielle dans son travail en filature et sa réceptivité aux teintures.

Toutefois, certaines toisons présentent un pourcentage non négligeable de "gros poil" ou "poil de garde" disséminé sur l'ensemble du corps et plus particulièrement sur le cou, le ventre et les pattes. Ce gros poil, médulleux, est donc indésirable en filature car il déprécierait fortement les toisons destinées à la transformation.

Sur le dos de l'alpaga, la fibre pousse d'environ 12 cm par an. La tonte annuelle permet de recueillir entre 1,5 er 3 kg de laine par animal. Cette quantité dépend de la qualité lainière de l'animal, densité foliculaire, etc, mais aussi de son age, son état physiologique (mâle castré, femelle en production), de sa santé, des conditions d'élevage, etc...

Une autre particularité de l'alpaga est l'absence de suint. Le suint est une matière grasse imperméabilisante que l'on trouve par exemple chez le mouton. A la tonte, le suint permet une lubrification naturelle des peignes de la tondeuse. Pour les alpagas, il est donc nécessaire de huiler fréquemment les peignes.

Au lavage, l'absence de suint devient un avantage car le rendement est très élevé: entre 80 et 90%, alors qu'il n'est que de 50% chez le mouton.