Se connecter

Alpalaine

Association d'éleveurs d'alpagas pour la promotion et la transformation de la laine - Association loi de 1901

Alpalaine │ AlpaNews │ Annonces │ Annuaire │ Contacts │ Liens │ Mentions légales

English

La transformation

A partir du tri, chaque lot est traité séparément.

Plus le lot est important, plus le rendement sera significatif à chaque étape de fabrication.

Le lavage

Il est effectué par bains successifs. La laine est ainsi dépoussiérée, dégraissée et débarrassée de ses impuretés végétales.

Le séchage

Il a lieu à l'air libre ou en séchoir. La laine devra ensuite reprendre un certain taux d'humidité pour éviter certains phénomènes électrostatiques gênants dans les étapes suivantes.

Le cardage ou le peignage

Ces deux techniques de préparation à l'obtention du fil sont adaptées l'un aux fibres courtes, l'autre aux fibres longues.

L'alpaga, en tant que fibre longue, est généralement travaillé en cycle peigné.
Certaines fabrications, comme les couvertures, nécessitent un cardage pour l'obtention de tissages grattés.

La filaturefilage

La fibre y est amenée en "nappes" ou en "rubans" issus du peignage, ou en vrac,cardée.
Divisés, tordus simplement ou retordus selon les destinations, les fils prennent forme autour de bobines ou de cônes. C'est également à ce stade que les fils deviennentpelotes prêtes à tricoter.

Il faudra ensuite les mains habiles de divers artisans, tisserands, tricoteurs, couturiers, etc, avant que chaque éleveur puisse proposer sous des formes variées, délicates et apprêtées le résultat transformé des toisons tondues un ou deux ans auparavant.